potaluge

Surprise dans le champ d’à côté…

Publicités

De magnifiques et rares orchidées sauvages ont été trouvées dans la prairie à côté du potager ! Il pourrait bien s’agir de l’Ophrys abeille.

Ophrys abeille – Ophrys apifera
Du latin apis signifiant abeille du fait de sa ressemblance avec l’insecte. Son labelle (partie large de la fleur) est aussi comparé à un museau de vache. Cette espèce peut s’autoféconder : les sacs à pollen parviennent à entrer en contact avec le stigmate et permettent ainsi l’autofécondation.

Les Ophrys, du grec ophrus qui signifie sourcil, en lien avec la pilosité de leur labelle, ressemblent  étrangement à certains insectes tels que la mouche, l’abeille, le bourdon et l’araignée. Ces fleurs ne produisent pas de nectar. Elles dégagent des phéromones très proches de celles des femelles des insectes pollinisateurs pour attirer les mâles. Ils sont ainsi trompés lorsqu’ils tentent de s’accoupler avec les labelles d’ophrys. Mais leur travail de pollinisateur sera accompli lorsqu’ils iront se poser sur une autre orchidée, transportant avec eux un peu de leur pollen.  

Publicités